GRAZIA.FR

GRAZIA.FR

C’est un simple t-shirt, avec un jeu de mot très parisiano-parisien. Mais c’est déjà un énorme succès. En l’espace de quelques jours, le t-shirt Belleville Hills a été vu sur Maiwenn lors du Festival de Cannes, puis sur Rihanna – rien que ça. Et s’apprête, sans aucun doute, à devenir le nouvel emblème du cool. Mais alors qui se cache derrière le concept ? Et bien la jeune marque No/One, mais surtout l’illustre inconnu Nikolà Dhegbo : un jeune français fan de hip-hop de trente ans, « autodidacte de la mode » nous dit son bureau de presse, et toujours basé à Belleville donc, son fief. « Là où ses parents ont posé leurs valises lors de leur premier contact avec la France. » On n’a pas beaucoup plus d’informations, mais une chose est sûre : à grand renfort de culot, en demandant à Maiwenn d’arborer son modèle, No/one a compris comment on bâtit une légende mode. A suivre…

Répondre

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués * sont obligatoire